Le réseau, tout le monde en a un! Il a parfois mauvaise presse, pourtant c’est prêt de 70% des emplois qui sont trouvés par ce biais. Souvent assimilé au “piston”, qui va à l’encontre du principe d’égalité, le réseau est plutôt l’ensemble de vos connections, quelles soient professionnelles (collègues, clients, fournisseurs du passé et du présent) ou personnelles (amis, familles).
Le réseau fonctionne de manière informelle, basé sur les principes de la confiance, du partage, de la solidarité. Au travers de vos contacts, vous créez des relations gagnants-gagnants, entre vos vies sociales et professionnelles. Il a de multiples fonctions, qui ne se cantonnent pas à la recherche stricto sensu d’un emploi.
Comme toute relation humaine, une certaine délicatesse est de mise. Alors, comment identifier, cultiver et utiliser au mieux votre réseau?

 

Identifier son Réseau

 

Votre réseau est l’ensemble de vos relations et connaissances, tout domaines de votre vie confondus. Il peut s’agir d’amis, de membres de votre famille, ou de relations professionnelles, développées récemment ou plus antérieurement. Attention cependant, avec le temps, les relations s’effritent, et si vous n’êtes pas resté en contact avec une personne, reprendre le contact, qui plus est de manière intéressée ne va pas vous mener loin.
Il est important de distinguer votre réseau principal, et votre réseau secondaire: le premier, ce sont les personnes avec qui vous êtes directement en contact; le réseau secondaire, c’est le réseau principal de votre réseau principal. Solliciter une personne que l’on connaît bien est aisé, alors que se faire recommander auprès d’une connaissance d’un proche est moins évident, et a moins de chance d’aboutir.
Les occasions de cultiver et d’élargir votre réseau sont nombreuses: en fait, toutes les occasions de votre vie quotidienne ou vous êtes amenés à interagir avec d’autres personnes. C’est pourquoi il ne faut jamais baisser la garde. Par exemple, lors d’une soirée, vous pouvez rencontrer votre futur employeur ou client! Auquel cas, votre comportement doit toujours rester civil. Et échangez avec les autres, en faisant mention de votre situation actuelle en terme précis et intelligibles pourrait donner des idées à vos interlocuteurs.
Ensuite, il convient de cultiver son réseau. C’est à dire de continuer à interagir, à prendre des nouvelles et à en donner avec des personnes que vous considérez pouvoir vous “être utiles” à un moment ou à un autre. Vous ne pouvez bien entendu pas le faire avec toutes les personnes que vous avez croisé au cours de votre vie, alors concentrez-vous sur les “plus importants” (prof d’université ou directeur de mémoire, dirigeant d’entreprise… les personnes aux échelons les plus hauts avec qui vous aurez interagit). Le moyen le plus classique pour le faire est le message de bonne année.
Enfin, tenir au courant et remercier s’inscrit dans cette logique, et est essentiel. Vous continuez ainsi à cultiver vos connections, et ne passez pas pour un ingrat. Si une personne en aide une, elle s’attend à pouvoir en retour demander un service ultérieurement. Même si votre ancien patron dans une entreprise de 2000 personnes n’aura sans doute rien à vous demander en retour, lui proposer est une manière de montrer que vous avez été sensible à son geste.
Ne pas faire preuve d’assez de correction lorsque vous avez bénéficié d’aide peut vous “griller” par la suite, votre réputation risque d’en prendre un coup, et cela est donc préjudiciable à votre réseau. Si vous avez obtenu un avantage, comme un poste, donnez des nouvelles régulières. Si cela n’a pas marché malgré les démarches de votre contact, tenez-le tout de même au courant régulièrement.

 

Ce que votre Réseau peut vous Rapporter

 

On pense bien sûr en premier lieu à la recherche d’emploi. Bien sur, si votre lointain cousin vous souffle à Noel que son meilleur ami est à la recherche d’un profil très similaire au votre, foncez! La majorité des 70% d’emplois trouvés grâce au réseau le sont plutôt dans le cadre du réseau professionnel, et vous aurez plus de chances auprès d’un ancien fournisseur qui connaît les mouvements aux postes équivalents au votre chez ses autres clients que chez votre grand-mère.
Mais lorsque vous échangez avec une personne sur “le boulot”, vous pouvez aussi en tirer des conseils, des idées, que vous soyez à la recherche d’un nouvel emploi ou non. Consciemment ou non, votre interlocuteur peut faire évoluer votre réflexion: nouveau marché à démarcher pour un entrepreneur, recherche d’un profil bien spécifique dans un secteur depuis peu, nouvelles opportunités, etc. Pour résumer, soyez toujours attentif à ce type de conversation, car il peut en ressortir pour vous: contacts, conseils, idées.

 

Méthodes

 

Lorsque quelqu’un propose de vous aider, il convient de faire les choses correctement, pour mettre toutes les chances de votre côté. C’est toujours délicat, car les interactions liées au réseau sont dans une zone floue entre la formalité professionnelle et l’informalité de la vie personnelle. On ne sait pas quels codes adopter.
Il faut bien entendu rester positif et chaleureux. Un peu de décontraction ne fait pas de mal, alors ne pas abuser des formules de respect consacrées dans la vie professionnelle. Le téléphone reste le moyen privilégié de joindre une personne à qui l’on vous a recommandé. Pour solliciter une rencontre informelle. C’est en effet le meilleur et le rapide moyen de transformer l’essai. Votre interlocuteur n’est en effet soumis à aucune contrainte vis-à-vis de vous, et le processus doit être rapide et efficace.
A ce propos, il arrive (souvent) qu’une personne à qui l’on vous a recommandé ne réponde pas à votre sollicitation: c’est un des aléas du contact par réseau. Votre potentiel interlocuteur peut ne pas avoir le temps, se sentir importuné, ou ne pas avoir de garantie suffisante en vous pour s’engager sur votre profil. Votre interlocuteur engage sa réputation si il vous aide, alors s’il ne le sent pas, inutile d’insister, ne forcez la main de personne.
Enfin, si vous décrochez une rencontre, l’addition est pour vous! Blague à part, soyez à l’écoute, car même si c’est votre interlocuteur qui doit vous aider, vous devez lui faire une bonne impression. Et rien de mieux que d’écouter les gens, faire preuve d’empathie pour créer pour créer une relation humaine agréable.

 

Le Mot de la Fin

 

Le réseau, ce n’est pas du piston à sens unique! Il suppose aussi un travail de votre part, et une disponibilité d’esprit et d’écoute en toute circonstances.
C’est votre meilleure arme que vous cherchiez un emploi, des clients, ou simplement à réussir votre vie professionnelle. Il convient de l’utiliser avec délicatesse, pour ne passer pour carriériste auprès de vos relations, ce qui se retournerait contre vous!
Vos interactions humaines laissent une trace, une impression infiniment plus profonde qu’un cv ou une lettre de motivation, alors soignez-les, et restez motivé!
  • Partager

Laisser un Commentaire