La recherche d’emploi suppose de passer du temps à s’organiser, chercher des offres, rédiger CV et lettre de motivation, et surtout “d’y croire”. Vous pensez en bonne intelligence être le candidat qualifié pour les postes auxquels vous postulez. C’est un point essentiel de votre motivation que le recruteur doit sentir à la lecture de vos mails et divers documents vous présentant. Mais au bout de plusieurs démarches sans aucune réponse,même négative, une certaine frustration s’installe.
Comme vous le savez, le marché du travail en France est tel que la demande de travail dans la plupart des secteurs est largement supérieure à l’offre. Si vous ne recevez pas de réponses à vos candidatures, c’est bien souvent car le recruteur est débordé, et que son offre a générée de très nombreuses réponses. Il est en fait submergé de CVs et autres lettres de motivations. Cela n’a donc aucun rapport avec la pertinence de votre profil ou la manière de vous présenter.

 

Faire la Différence

 

Relancer un recruteur dans les jours suivants l’envoi de votre candidature est pourtant un moyen de mettre le plus de chances de votre côté pour décrocher ce poste. Certains recruteurs confient même attendre la relance d’un candidat pour étudier sa candidature sérieusement.
Pourtant, rares sont les candidats qui osent relancer un recruteur dans les jours suivants l’envoi de leur candidature. Bien sûr, cela peut être intimidant (surtout par téléphone), mais si la relance est faite correctement, c’est un bon point pour vous. Et celui-ci peut se révéler déterminant.

 

Relancer au Bon Moment

 

Quand relancer est le point le plus important; relancer trop tôt c’est risquer de brusquer le recruteur. Trop tard, et il pensera que vous manquez de dynamisme ou d’organisation. Ou pire, le poste sera déjà pourvu.
Le délai dépend de nombreux facteurs, comme le secteur d’activité , le support sur lequel vous avez postulé (mail, téléphone,etc) ou encore la taille de l’entreprise ou vous postulez (un grand groupe met généra lement plus de temps à traiter ses candidatures qu’une petite structure). En fait, différents sondages nous montrent que les recruteurs français sont très partagés sur ce point. 20% d’entre eux pensent par exemple que relancer dans les 3 jours est le meilleur délai, alors qu’autant (20% également) estiment que 10 jours est un délai raisonnable.
Si vous répondez à une annonce, un délai de 4 à 8 jours ouvrés paraît raisonnable. Il sera plus long pour une candidature spontanée, le temps à l’entreprise de prendre connaissance de votre candidature. Dans ce dernier cas en particulier, vous pouvez appeler innocemment pour simplement demander si l’on a reçu votre candidature. Et vous renseignez dans le même temps sur les éventuelles ouvertures de poste à venir.  

 

Relancer par Téléphone

 

C’est le moyen le plus direct pour relancer, mais aussi le plus intimidant. Certaines personnes perdent leurs moyens au téléphone, et sous la pression, parlent très bas, de manière très sèche, ou sans articuler. Cela est d’autant plus vrai quand on perd l’habitude d’interagir avec des inconnus au téléphone, ce qui est courant dans la vie professionnelle, mais moins lors d’une recherche d’emploi. Ici, un seul conseil: respirez, lentement et à fond juste avant de composer le numéro.
Le numéro justement. Si il est indiqué dans certaines annonces, ce n’est pas le cas la plupart du temps. Bien sur, Google est encore ici votre meilleur ami, et vous devriez facilement trouver sur internet le contact de l’entreprise. Attention, dans les grosses structures vous risquez de tomber sur le standard général, ou les hôtesses peuvent avoir pour instruction de filtrer ce type de demande. Mais trouver le numéro direct du service RH est aussi un signe que “vous en voulez”.
N’hésitez pas à préparer une note de ce que vous allez dire, pour éviter d’être pris au dépourvu. Faîtes des phrases simples, facilement compréhensibles qui faciliteront le contact avec votre interlocuteur. C’est un moment qui n’est pas des plus agréables à passer, mais au moins vous serez rapidement fixé sur l’intérêt de l’entreprise pour votre candidature.
Enfin, le recruteur peut percevoir votre relance téléphonique comme intrusive. Cela dépend en fait de la culture d’entreprise. Pour ce point particulier, comme dans votre stratégie générale pour trouver du travail, recueillir des informations sur l’entreprise est toujours à votre avantage.

 

Relancer par Mail

 

Plus facile que le téléphone est la relance par mail. Elle amène aussi moins de réponse, mais ne peut que jouer en votre faveur, en montrant que vous êtes motivé, et consciencieux.
Le contenu du mail doit être succinct et simple, comme d’ailleurs vos interactions téléphoniques. Rappelez pour quel poste vous avez postulé, à quelle date, que vous êtes motivé, et la raison principale qui fait de vous le candidat idéal (la formation parfaite, le diplôme correspondant, une compétence particulière…). Enfin, finissez en insistant sur votre disponibilité pour rencontrer le recruteur. Assortissez tout cela des formules de politesse usuelles, avec la forme la plus consensuelle possible, et après une dernière relecture, vous pouvez envoyer.
Pour l’adresse mail, elle est plus souvent spécifiée sur l’annonce que le téléphone, et encore une fois, n’hésitez pas à chercher sur Google ces contacts. Des services comme VoilaNorbert ou EmailPermutator permettent aux internautes de trouver des adresses mails, donc peut-être celle de votre recruteur.

 

Le Mot de la Fin

 

Pour relancer au bon moment, il faut suivre avec rigueur ses candidatures. D’où l’importance dans votre recherche d’emploi d’une bonne organisation, sous la forme par exemple d’un tableau Excel synthétisant les informations importantes de chaque candidature. Donc soyez organisé, et restez motivé !

 

  • Partager

Laisser un Commentaire