Vos démarches auprès d’entreprises recherchant activement des candidats ne donnent pas de résultats. Pourtant, vous êtes convaincu que vous avez le profil idéal pour une ou des structures qui, elles, ne postent pas d’annonces. Prenez l’initiative, et devancez leurs besoins !
Postuler de manière spontanée montre que vous êtes motivé, plutôt débrouillard et que vous ne manquez pas d’esprit d’initiative. Ce sont autant de qualités recherchées par les entreprises. A part que l’on ne vous réponde pas, vous ne risquez pas grand chose à envoyer une candidature spontanée.

 

Qui Cibler ?

 

Dans l’absolu, vous pouvez démarcher toutes les entreprises, car elles ont toutes une boîte aux lettres, réelle et virtuelle. Cependant, les structures importantes sont bien organisées. Le service RH est donc au fait des besoins des autres divisions de l’entreprise, et les recherches de candidats sont faites en temps et en heure. Cela dit, si vous pensez répondre à un besoin non encore identifié par elle, n’hésitez pas !
La candidature spontanée est plus payante dans les petites structures. En effet, il est rare qu’une personne se consacre entièrement au recrutement dans les TPE/PME. Les employés et gestionnaires ont toujours des choses, leur semblent-ils, plus urgentes à traiter. En postulant directement chez eux, vous leur évitez toutes les procédures à mettre en place pour la recherche du candidat idéal.
La candidature spontanée est particulièrement efficace pour les contrats courts, dans des secteurs ou il y a une recrudescence de l’activité à certaines périodes de l’année (hôtellerie en saison touristique, comptabilité en période de bilan, etc). C’est aussi le cas dans les secteurs de niche.

 

Se Renseigner

 

Si vous postuler de manière spontanée, c’est que vous pensez répondre à un besoin existant dans l’entreprise que vous ciblez. Envoyez une candidature à une entreprise simplement parce qu’elle est dans le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez travailler est une perte de temps.
C’est donc de votre analyse ou d’une indiscrétion par le biais de votre réseau que vous identifiez un besoin au sein d’une structure. Cela peut être dû à un départ de la société, à une augmentation de son activité, à un changement structurel dans le secteur d’activité ou même dans l’économie dans son ensemble (pensez à la révolution numérique)…

 

Spontanée… mais Précise !

 

Une candidature spontanée, ce n’est pas un message dans une bouteille que l’on jette à la mer en espérant que quelqu’un la trouvera. Vous devez avoir une vision précise du besoin non exprimé de l’entreprise. Pour être pertinent, vous devez donc savoir à quel poste exact vous prétendez, et pour quoi faire.
Dans la même logique, votre candidature doit être adressée à une personne précise dans l’entreprise. A défaut d’avoir le nom de votre interlocuteur, ce que l’on vous conseille fortement, soyez très précis sur sa position dans la société et son titre exact.
Idem pour le type de contrat que vous recherchez. Il doit apparaître explicitement dans votre candidature.

 

Soignez la Forme

 

Si l’on attend un certain formalisme dans une candidature “classique”, c’est moins vrai pour une candidature spontanée. Votre objectif est d’aller à l’essentiel pour montrer à la personne qui vous lira qu’elle a besoin de vous.
Si la lettre de motivation n’est pas toujours essentielle pour répondre à une annonce, vous pouvez difficilement faire l’impasse dessus lors d’une candidature spontanée. Il faut bien expliquer la raison de votre candidature à l’entreprise!
Bien sur, le formalisme sera le même, avec ses formules de politesse, vos coordonnées, etc. Mais ici, il ne s’agit pas simplement de reprendre les éléments clefs de votre CV. Vous devez expliquer en termes clairs pourquoi ils doivent vous recevoir en entretien dès que possible. On doit sentir à la lecture de la lettre que vous l’avez écrite spécialement pour l’occasion. Une mention obligatoire: demander un entretien en fin de lettre.
Le CV également est à travailler. On ne peut pas envoyer son CV type avec une candidature spontanée. Le titre par exemple doit être l’intitulé du poste que vous convoitez. Et mieux vaut mettre vos 2 ou 3 expériences professionnelles les plus appropriées avec force détail que tout votre parcours. Idem pour les études et formations.
Enfin, comment faire parvenir votre candidature spontanée? Le choix de la remise en main propre ou du mail dépend du secteur d’activité, et de l’état d’esprit de l’entreprise. Le premier cas est à double tranchant: on pourra vous éconduire assez sèchement, et vous vous “grillez” auprès de cette structure; mais on peut aussi être intéressé par votre profil, et certains décrochent un entretien immédiat. Pour la candidature numérique, mieux vaut avoir une adresse mail précise dans l’entreprise, et pas simplement le contact@ ou info@.

 

Le Mot de la Fin

 

La candidature spontanée est intéressante, mais n’apporte pas forcément de résultats. N’hésitez pas à relancer par téléphone, pour demander si l’on a reçu votre candidature. Vous serez fixé sur son intérêt pour votre profil
Elle apporte moins de réponse qu’une candidature classique (le refus fait très rarement l’objet d’un retour), mais si l’on vous rappelle, c’est que vous avez vraiment attiré l’attention de l’entreprise !
Un cas un peu particulier est celui des cabinets de recrutement et des agences d’interim. Eux sont toujours à la recherche de candidats à placer chez leurs clients. N’hésitez pas à leur envoyer votre CV. Et vous aurez toujours un retour, ce qui n’est pas le cas des entreprises.
Aucune réponse à vos démarches spontanées? Qui sait, peut-être votre profil est-t-il précieusement conservé en vue du prochain recrutement. Alors… restez motivé !

Laisser un Commentaire