Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Vous pensez avoir des compétences susceptibles d’intéresser des entreprises ? Aujourd’hui, de nombreux sites internet et des publications spécialisées centralisent et font paraître les offres d’entreprises ou de collectivités à la recherche de main d’œuvre. Pourtant, on peut rapidement se sentir perdu devant l’immense quantité d’informations à trier pour tomber sur une annonce qui nous correspond.

 

« Connais-toi toi-même »

 

Avant même de vous lancer dans la recherche proprement dite, il convient d’identifier ce que vous cherchez, en d’autres termes, quels sont vos besoins ?  
La rémunération est bien entendu le premier paramètre qui vient à l’esprit. Quel salaire vous permet de vivre convenablement lorsque vous débutez ? Si vous avez un peu plus d’expérience, la question peut devenir : combien je vaux au regard de l’entreprise ? Combien je peux décemment demander à l’entreprise ? Attention cependant, le salaire qui peut être affiché sur une annonce peut ne pas être celui que vous toucherez une fois embauché. En effet, dans de nombreux cas, il est possible pour vous comme pour l’entreprise de négocier celui-ci.

 

Pensez à vos besoins en termes d’organisation, en particulier si vous avez des enfants. Quelles sont les horaires qui vous permettent à la fois d’animer correctement votre vie de famille et de bien effectuer votre travail ?  
D’autres de vos besoins peuvent être éclipsés par la recherche impérative d’un emploi. La distance entre votre lieu de travail et votre domicile par exemple. Dans la précipitation de trouver du travail, on peut accepter de faire une heure et demi pour se rendre à son travail, ce qui sera à long terme contre-productif. La fatigue et la démotivation qui vont suivre risquent de vous faire regretter d’avoir accepté.
Enfin, vos besoins peuvent être liés directement à l’activité que vous souhaitez exercer : acquérir de nouvelles compétences, mettre en pratique celles déjà acquises, etc.

 

Connaître ses compétences

 

Commencez par lister ce que vous savez faire. Essayez ensuite de traduire en mots clés simples vos connaissances et compétences professionnelles. Réfléchissez à comment les présenter en les reliant à vos expériences concrètes. Par exemple, vous avez particulièrement travaillé lors d’un emploi précédent sur un certain logiciel. Mettez au point quelques phrases qui montrent que vous êtes très à l’aise sur le sujet, que vous pourrez ressortir spontanément au téléphone ou en entretien avec le recruteur.
Listez ensuite l’ensemble des noms des postes qui correspondent à vos compétences. Il s’agit de rapprocher maintenant vos besoins avec ceux des entreprises à la recherche de main d’œuvre par le biais de ces mots clés et noms de postes.

 

Les supports de recherche

 

Il vous faut maintenant trouver où concentrer vos recherches. Les supports sont très nombreux aujourd’hui. N’hésitez pas à passer un peu de temps à trouver les meilleurs pour vous (facilité d’utilisation, ou parce qu’ils correspondent bien à votre secteur professionnel), ce sera du temps gagné à l’avenir.  
Il y a bien sur le site de Pôle Emploi, très général ; de gros site de recherche d’annonce, spécialisés dans les offres d’emplois (Indeed, MeteoJob), ou non (LeBonCoin, Wannonce), les réseaux sociaux spécialisés (LinkedIn, Viadeo), le site ou le supplément annonce de certains journaux (dans ce cas, viser les publications locales, comme Le Parisien, ou la presse régionale), et les sites des agences d’intérim (nationales, comme Adecco, ou plus locales, comme Cap’City). Certains grands groupes ont de plus un onglet dédié à leurs offres sur leur site internet. Et bien sur le réseau. Mais c’est une autre histoire.
Trouvez enfin lesquels de ces supports sont les plus pertinents pour vous. Si le poste recherché est assez général, vous pouvez viser large. Si vous êtes au contraire très spécialisé, concentrez-vous sur les médias de votre secteur d’activité.
Ne retenez pas plus de 3 ou 4 plateformes d’offres. Consulter trop de supports différents est démotivant. Mettez en place des alertes, et même si la perle rare apparaît rarement le premier jour, cela vous permettra au fur et à mesure d’avoir une idée plus précise de ce que les entreprises recherchent, et donc de l’orientation à donner à votre recherche.

 

Le mot de la fin

 

Enfin, consultez vos alertes tous les deux ou trois jours dans de bonnes dispositions d’esprit. Triez celles susceptibles de vous intéresser. Faîtes attention aux fausses annonces. Et surtout, et nous sommes conscient que ce n’est pas toujours facile, restez motivé !

Laisser un Commentaire